07 avril 2008

Jour 10

Départ au sec et arrivée sous la flotte au sanctuaire Fushimi-Inari, au sud de Kyoto. Rien à voir avec son homonyme finlandaise ! Fushimi-Inari abrite un sanctuaire aux milliers de torii alignés qui serpentent à flanc de colline. La visite sera rapide car ce n'est pas une légende : quand il pleut au Japon, ce n'est pas pour rire ! On rentrera donc bien vite à la gare de Kyoto, dans laquelle nous prenons le temps de faire une petite balade et de déjeûner de sushis au comptoir d'un restaurant spécialisé. Direction ensuite le Musée international du manga (l'un des rares ouverts le lundi !). En fait, il s'agit plus d'une gigantesque bibliothèque (140 m d'étagères remplies !) que d'un musée, d'autant que la principale salle d'exposition était aujourd'hui réservée à la presse... On se retrouve donc très vite devant un milk-shake au sésame au café Doutor du coin, à écrire nos cartes postales, trempés par la flotte malgré des coupe-vent imperméables qui ont pourtant survécu aux caprices du climat des tunturit lapons !
On finit l'après-midi en se promenant dans les rues commerçantes couvertes, notamment Teramachi-dori et le marché alimentaire de Nishiki. Suprenant marché, où les trois quarts des denrées vendues étaient pour moi de nature indéterminée !

Retour à l'hôtel et petit passage sur le Net pour vérifier une météo sans appel : de la flotte encore pour demain. Du coup, c'est décidé, nous descendrons jusqu'à Hiroshima. Je réalise un peu plus tard que nous n'aurons finalement pas vu grand chose de Kyoto, même pas Gion, le quartier des geishas et des maïkos.

Nous avons expérimenté ce soir le dîner kaiseki : c'est copieux et assez inégal, du moins du point de vue d'une occidentale. Certains aliments sont vraiment particuliers, comme cette espèce de gélatine verte à la citronnelle (a priori, du tofu très gluant), dont le goût fait penser à du produit vaisselle avec la consistance d'une huître... Impression un peu mitigée au final, d'autant que les explications fournies par les serveuses sont plus que succinctes, barrière de la langue oblige... Je pense donc que les subtilités du repas nous ont totalement échappé !

La fin des vacances approche. Le séjour aura été à la fois trop court et trop long. Trop court car j'ai l'impression de n'avoir vu qu'une petite partie de ce que je voulais voir, parce que j'ai le sentiment de n'avoir pas vu grand chose de Kyoto, parce qu'on n'aura pas eu le temps (dans les deux sens du terme !) de visiter Nara. C'est aussi trop long pour nos pieds, nos chevilles et nos jambes ; on veillit !

Posté par Aurelie B à 22:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Jour 10

Nouveau commentaire