06 mars 2009

Jour 2

Un peu dur le réveil à 7h40, mais sans doute nécessaire. Découverte du petit déj de l'hôtel : je ne baffrerai pas comme en Finlande ! Peut-être l'effet "premier matin" un peu glauque, mais franchement, le chou cru au petit dej, j'ai du mal !

Le souci du jour, c'est qu'il pleut. Et nous le savons d'expérience, quand il pleut au Japon, c'est pour de vrai ! Pas de grande balade aujourd'hui donc. La journée commence à Ikebukuro, dans le centre commercial Sunshine City. Quelques enseignes dans un franponais bien senti nous amusent toujours autant. C'est un centre commercial tout ce qu'il y a de plus classique, sans attrait particulier, et construit selon un plan en plusieurs bâtiments assez biscornu. Très vite, nous nous dirigeons vers l'Aquarium. Plein d'enfants en goguette et quelques espèces sympas, voire carrément impressionnantes comme les raies manta, mais pas de quoi péter trois pattes à un canard. Bon, je suis contente, j'ai vu des loutres, c'est trop kawaii ;-) Mais à part ça, j'en ressort en ayant un peu l'impression d'avoir gâché mon fric...

Je regrette vraiment qu'il ait fait un temps si pourri car j'aurais bien aimé trainer un peu dans le quartier. Il a l'air encore très populaire, d'ailleurs, je n'ai jamais vu une telle densité de SDF ailleurs dans Tokyo. Il ne se cachent plus, dans les couloirs du métro, et personne ne les regarde.
Le quartier est beaucoup moins occidentalisé aussi : assez peu de transcriptions des plans en anglais, idem dans les restos. D'ailleurs, après avoir cherché pendant un moment, nous avons plongé vers Shibuya pour finir dans un sushi du centre commercial Tokyu. Bons sushis au passage...

Un peu frustrée d'avoir piétiné ensuite dans les immenses HMV et Tower Records, dont les rayons jazz sont finalement assez décevants. Nous ressortirons de Tower Records avec pour seul trophée un parapluie griffé en plastique jaune transparent !
Pour finir, nous avons rejoint par une petite rue l'incontournable Kiddy Land, sur Omotesando. Nous en repartons avec plus de 8 000 ¥ de trucs aussi inutiles les uns que les autres, comme un superbe sac de courses tout en franponais et doublé de plastique argenté. De quoi se la péter au Clos le dimanche !

Le retour en Yamanote nous a permis d'expérimenter le métro aux heures de pointes... que du bonheur ! En tout cas, nous étions de retour pile pour attaquer l'apéro, que nous nous sommes procuré dans deux combinis (pas de bol, nous sommes tombés sur un AM-PM sans alcool !). Ce me donne tout de même l'occasion d'acheter des Toppo parfum éclair au café et des bonbons répondant au doux noms de "Cucu". Ca m'a permis aussi de voir que les parapluies en plastoc transparents s'achètent 450 ¥ dans les combinis...

Pour le dîner, nous avons testé un chouette resto de tonkatsu dans le Shiodome City Center : Katsukura. Il n'y a pas photo, leurs tonkatsu sont meilleurs que les miens : la viande est plus tendre, la panure plus légère et surtout moins grasse. Surtout, la sauce à base de sésame que l'on pile soi-même fait beaucoup. Il faudra que je réessaye un jour, à condition de trouver la bonne sauce !

Posté par Aurelie B à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Jour 2

Nouveau commentaire